Heure à définir | Lieu à définir

Olivier Weber: Du grand reportage au roman

Billet standard CHF 42.- Membre, Etudiants, AVS CHF 36.-
Tickets Unavailable
Olivier Weber: Du grand reportage au roman

Heure et lieu

Heure à définir
Lieu à définir

A propos

Reporter de guerre puis ambassadeur de France itinérant et aujourd’hui écrivain, Olivier Weber a choisi la voie du livre, sous forme de roman ou de récit, pour décrire les conflits et la mondialisation en cours après vingt ans de reportage de par le monde. Comment décrire la violence ? Comment restituer ce que l’on a vu, observé, vécu sur les lignes de front, dans les maquis, avec les groupes de guérilla ou les mouvements fondamentalistes ?

De l’Afghanistan à l’Amérique du Sud, du Moyen-Orient à l’Afrique de l’Est, Olivier Weber a côtoyé maints groupes armés, des chefs de guerre tels le commandant Massoud en Afghanistan, qui fut résistant contre les talibans, mais aussi des « faiseurs de paix », tel le Dalaï-Lama, chef spirituel des Tibétains, ou Aug San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix et figure de proue de la démocratie en Birmanie. Comment décrire la guerre sous la forme romanesque sans trahir la réalité ? Le roman enseignerait-t-il davantage sur l’évolution du monde que le récit ou le reportage ? De nombreux journalistes-écrivains ont préféré cette veine pour décrire ce qu’ils ont vu, de Ernest Hemingway à John Dos Passos, de Jack London à Joseph Kessel. « La guerre sans l’aimer », écrivait Malraux.