Date et lieu de la conférence:

Lydia et Claude BOURGUIGNON
Rôle de la biologie du sol en agriculture

Depuis plus de 50 ans l’agriculture a été bouleversée par la pétroculture qui a remplacé les lois classiques de l’agronomie : rotation, association par la monoculture industrielle grande consommatrice de pétrole. Alors que l’agriculture est l’utilisation de l’énergie solaire et des lois biologiques du fonctionnement des sols, la pétroculture est basée sur la consommation massive d’énergies fossiles, d’engrais de synthèse et de pesticides. Ce modèle n’est pas durable et a montré son incapacité à nourrir l’humanité puisqu’un milliard d’hommes souffrent de la famine. Il est temps de définir les bases de l’agriculture future qui sera durable car en s’appuyant sur les lois naturelles de fonctionnement des sols et sur les lois naturelles du fonctionnement des plantes. Depuis plus de 25 ans l’équipe du LAMS développe des méthodes de restauration de la fertilité des sols, en appliquant les lois de la biologie des sols.  Le sol abrite 80% de la biomasse terrestre. C’est dans le sol que la faune et les microbes préparent les éléments nutritifs afin de les rendre assimilables par les plantes. En détruisant la vie du sol par les labours profond et les pesticides, l’agriculture intensive a fait chuter la qualité de nos aliments et a transformer la nourriture en malbouffe.
 

Conférencier :

Lydia Gabucci Bourguignon, maître es sciences, diplôme de technicien en  œnologie et Claude Bourguignon, ingénieur agronome et docteur es sciences ont en commun la passion du sol. En 1990, ils créent le LAMS, leur propre laboratoire,  afin de réaliser des analyses physiques, chimiques et biologiques des sols. Cette initiative les conduit à intervenir principalement en France et en Europe, mais aussi en Afrique, en Inde, au Vietnam, au Laos, en Amérique du sud et du Nord. A ce jour, le LAMS a réalisé plus de 9 000 expertises dont le but vise, notamment, à recommander, de manière ciblée, une gestion durable des sols. Lydia et  Claude Bourguignon sont aujourd’hui des experts consultants référents dans cette singulière discipline, désormais reconnue. En 2016 Ils ont étés décorés par le ministre de l’agriculture « officiers de l’ordre du mérite agricole » pour leur travaux au service de l’agriculture française.