Date et lieu de la conférence:

Olivier Weber 

Du grand reportage au roman

Reporter de guerre puis ambassadeur de France itinérant et aujourd’hui écrivain, Olivier Weber a choisi la voie du livre, sous forme de roman ou de récit, pour décrire les conflits et la mondialisation en cours après vingt ans de reportage de par le monde. Comment décrire la violence ? Comment restituer ce que l’on a vu, observé, vécu sur les lignes de front, dans les maquis, avec les groupes de guérilla ou les mouvements fondamentalistes ? De l’Afghanistan à l’Amérique du Sud, du Moyen-Orient à l’Afrique de l’Est, Olivier Weber a côtoyé maints groupes armés, des chefs de guerre tels le commandant Massoud en Afghanistan, qui fut résistant contre les talibans, mais aussi des « faiseurs de paix », tel le Dalaï-Lama, chef spirituel des Tibétains, ou Aug San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix et figure de proue de la démocratie en Birmanie. Comment décrire la guerre sous la forme romanesque sans trahir la réalité ? Le roman enseignerait-t-il davantage sur l’évolution du monde que le récit ou le reportage ? De nombreux journalistes-écrivains ont préféré cette veine pour décrire ce qu’ils ont vu, de Ernest Hemingway à John Dos Passos, de Jack London à Joseph Kessel. « La guerre sans l’aimer », écrivait Malraux.

Date et lieu de la conférence: à définir

Olivier Weber 

Les enjeux de la mondialisation

Guerres asymétriques, réchauffement climatique, crises économiques profondes, migrations: le monde connaît de profonds bouleversements depuis quelques années.  S'y ajoute la montée en puissance des acteurs non étatiques qui font irruption sur la scène internationale et défient les États,  telles les sociétés civiles ou ONG, pour le meilleur, et le crime organisé, pour le pire.  Maints mouvements armés, plus puissants que certains États, sont ainsi liés  aux mafias et profitent de l'absence de régulations. Comment le monde réagit-il face à ces mutations? Ces défis sont-ils insurmontables? Allons-nous vers un nouveau monde ou vers la stratégie du chaos. Conférence avec l'écrivain-voyageur et grand reporter  Olivier Weber, auteur de L'Enchantement du monde (Flammarion) et Frontières (Paulsen).

Conférencier :

Olivier Weber, écrivain, grand reporter et réalisateur, Olivier Weber a écrit une vingtaine de livres. Après des études d’anthropologie et d’économie, il devient reporter de guerre en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie pour The Sunday Times, The Guardian, Libération et Le Point. Il a couvert une vingtaine de conflits, de l’Erythrée à l’Afghanistan et de l’Irak au Sud-Soudan, et a séjourné avec de nombreux mouvements de guérilla. Lauréat du Prix Joseph Kessel, du Prix Albert Londres, du Prix Lazareff, du Prix des Romancières et du Prix de l’Aventure, il a lancé plusieurs opérations humanitaires en Afghanistan et en Irak, monté des expéditions d’aventure, notamment sur la Route de la Soie, en Amazonie et au Cambodge, et a été ambassadeur de France itinérant auprès des Nations-Unies pendant cinq ans. Il a réalisé plusieurs documentaires, notamment pour ARTE, France 2, France 5, Canal Plus et Voyage, et deux documentaires de cinéma, La Fièvre de l’or et L’Opium des talibans, qui ont remporté plusieurs prix internationaux (Prix spécial du FIPA, Prix du FIGRA, Prix Terra Festival).