Date et lieu de la conférence:

Rio, juin 1992. 178 pays se sont engagés à faire du développement durable, défini quelques années plus tôt dans le livre "Notre avenir à tous", la référence de toutes leurs politiques. N'était-ce pas, après de longs et difficiles combats, un quasi-miracle. Pensez donc : on avait trouvé la martingale pour réconcilier développement économique, équité sociale et préservation de notre environnement. On aurait du se méfier plus vite : le projet a été très vite perverti (la Commission européenne a préféré parler de "croissance durable"), la dimension sociale de la définition ("Le développement durable présuppose un souci d’équité sociale (...) à l’intérieur d’une même génération") rarement citée et le choix implicite a été celui d'une conception faible de la préservation des ressources naturelles. 25 ans plus tard (notez que cet anniversaire a été à peine évoqué), l'échec est patent. Les rêves de Rio ont été brisés. Est-il possible de rebondir ? Et si oui, comment ?

Philippe Defeyt
 
Les rêves brisés de Rio ?

Conférencier :

Né à Menen (Flandre) en 1953, Philippe DEFEYT a fait des études d'économiste aux Facultés de Namur. Après avoir travaillé un an en Inde, il a consacré sa carrière à des activités académiques (recherche et enseignement), de conseil et politiques. Il a été Président du CPAS de Namur. Il est Vice-président de l'UCL. Il est l'auteur de nombreuses publications (thèmes : prix, revenus, logement, pauvreté, protection sociale,  emploi...). Ses thèmes de prédilection actuels sont la lutte contre la pauvreté, le vieillissement socio-démographique et l'allocation universelle. Il est co-fondateur de l'Institut pour un Développement Durable.